Bonjour à tous...Il y quelques jours je rappelais la disparition de "Mike" (13 Janvier 2007)...Aujourd'hui j'apprends celle d'un grand monsieur du saxophone que j'ai bien connu, JACQUES TERRY qui fut le ténor du "QUATUOR DEFFAYET", également ex-membre de la prestigieuse GARDE REPUBLICAINE, professeur au Conservatoire du Xe, soliste de nombreux orchestres sous la direction de KARAJAN ou de BERNSTEIN, essayeur -spécialiste des ténors- des saxophones "BUFFET CRAMPON" etc...Il avait formé de très nombreux futurs professionnels de l' instrument, bien qu'il ait été assez "rigide" dans sa vision du saxophone : il affirmait notamment que le jazz s'étant emparé de l'instrument, la conséquence en était le délaissement par les compositeurs"classiques" et donc une condamnation à être cantonné dans des rôles subalternes, en dehors du jazz bien entendu- Et dans un sens il avait raison puisque très peu de compositeurs de la fin du XIXe et du XXe voire du XXIe (hormis BERLIOZ, DEBUSSY, RAVEL, mais aussi Leonard BERNSTEIN et PROKOFIEV -je crois- écrivirent des pièces majeures pour ce magnifique instrument - Ou alors il s'agit de pièces que je qualifierais " d'ultra-contemporaine" comme celles de BERIO ou de MEFANO...Un domaine réservé à une certaine "intelligentsia du saxophone", public extrêmement marginal et audience minimaliste qui en aucun cas ne peuvent assurer le développement de l'instrument.
Qu' importent ces "querelles de chapelle" qui opposèrent si souvent des personnalités comme J-M. LONDEIX et D.
DEFFAYET, J-Y. FOURMEAU, C. DELANGLE, ou D. KIENTZY, ou d'autres encore...L'essentiel est que l'on ait donné aux futurs musiciens le goût et la technique de l'instrument, du moment qu'ils en font "bon usage" -comme disait un truculent personnage de ma connaissance- (je vous en parlerai dans quelques mois, avec l'avancement de ma saga, actuellement "en panne", mais dont je vais écrire un ou deux chapitres dans les jours qui viennent, étant "coincé" à la maison pour quelques jours...)

RENDONS ENCORE UNE FOIS HOMMAGE  AUX DEFENSEURS DE "L" INSTRUMENT A VENT DU XXe SIECLE", et remercions Serge Bertocchi de nous avoir informé de cette triste nouvelle.

LES OBSEQUES DE JACQUES TERRY AURONT LIEU JEUDI 20 JANVIER A SAINT-FARGEAU PONTHIERRY(près FONTAINEBLEAU) - SES CENDRES SERONT ENSUITE TRANSFEREES AU CIMETIERE DE MALHESERBES.

Je ne pourrai hélas pas m'y rendre, ayant subi une intervention chirurgicale hier-sans gravité mais me retenant "at home" pendant deux/trois jours...

Au fait, après mon retour hier, encore "shooté" par l' anesthésie, j' ai regardé distraitement "TARATATA" et j'ai eu l' agréable surprise d'apprécier la fougue et le talent du groupe ferretcapien "LE HANGAR" , qui fait une très belle part aux soli de saxophone -Va-t-on voir le retour des "sax hurleurs" dans les groupes de rock/pop/variété, façon "E-STREET BAND" , "SUPERTRAMP" ou encore "DOOBIE BROTHERS" ??? ...En tous cas même dans l'orchestre "maison" de l' émission, un saxophoniste ET NON DES MOINDRES ,sévissait" : Fred COUDERC, figure éminente du jazz et aussi du "métier", lui même originaire du bassin d 'Arcachon, puisque "Testerin"(La Teste de Buch) tandis que "HANGAR" vient lui, du Cap-Ferret...

Allez les gars ... "BOUND FOR GLORY" !!!