Bonjour amies et amis lecteurs !

De plus en plus rarement , vous pouvez me lire sur ce blog...La vie de retraité n'est pas de tout repos ! Si je suis présent à nombre de concerts dans la région, j'avoue que je trouve de moins en moins le temps d'exprimer mes sentiments sur les performances musicales de nos chers amis artistes...Et pourtant, cet été :

un concert à Andernos avec mes chers Eric Séva et Sylvin Marc, qui accompagnaient le pianiste Jean-Pierre Mas, avec le concours d'un extraordinaire batteur-percussioniste ..............
Comme chaque été, j'ai assisté à deux performances de Mark Brenner au "Café de la Plage" d' Arcachon, et à un merveilleux spectacle au "Palau de Musica" de Barcelone avec le quatuor "Barcelona 4 Guitars" , dans un lieu féérique (le "Palau")

Et hier, dans le cadre de "Jazz et Garonne", à Marmande, le quartet de Khalil Chahine jouait en direct la musique composée par Khalil pour le film d' animation "Les Aventures du Prince Ahmed", un long métrage muet datant de 1921, restauré en 1999 !
Eric Séva, directeur artistique du festival, avait eu l' excellent idée de programmer ce spectacle -auquel, bien que membre permanent du groupe de Khalil- il ne participe pas, la formation particulière pour cette oeuvre étant , hormis le gentleman-guitariste leader et compositeur, formée du percussioniste Sydney Thiam, du violoniste Jasser Haj Youssef et du pianiste Cyril Barbessol. L' histoire pourrait être un conte des Mille et Une Nuits - La musique "colle" parfaitement aux images d' animation à partir de découpages...Nul doute que les origines orientales du compositeur auront été un atout pour réaliser une oeuvre d'une limpidité parfaite, sans aucune "surcharge orientaliste", tout en gardant cette couleur particulière aux musiques des pays évoqués ( je pense surtout actuels Irak, Iran etc...) Khalil utilise principalement une guitare électro-acoustique aux sons très "classique cordes nylon" et parfois une mandole (à ne pas confondre avec les "mandoloncelles" appelés à tort "mandoles" par les adeptes des musiques maghrébines style "chaâbi","andalouse" etc...La mandole est tout simplement une mandoline légèrement plus grande. Le percussioniste contrôle un impressionnant matériel (congas, bongoes, cajon, cymbales, calebasses, wood-blocks etc) avec une maîtrise et une subtilité magnifique - le violoniste donne la couleur "orientale" souhaitable grâce aux effets de "glissando" jouant avec les "quarts de ton" typiques de ces musiques, et le pianiste soutient le tout par un jeu tout en finesse, s'aidant parfois d'un clavier "multi-usages" fort utile aux effets sonores...
Un spectacle magique , suivi d'un petit documentaire sur la réalisatrice Lotte Reiniger (1899 - 1981) pionnière du film d' animation, qui aura séduit les enfants que nous sommes restés et les futurs adultes présents dans les premiers rangs de cette très belle salle de cinéma (Le Plazza, 33 bld de Mare - Marmande-) . Cerise sur le gâteau, à l'issue du spectacle, l' organisation nous offrait un "pot d' amitié et de convivialité" avec les musiciens...Merci !

Mercredi je retournerai à Marmande pour une conférence + concert de Philippe Méziat sur les origines du jazz avec le trio d' Eric Séva/Nolwenn Leizour/Philippe Valentine. (cinéma Comoedia 2 -Marmande - gratuit)

pour tous renseignements : www.jazzetgaronne.com

J'aimerais illustrer mes propos par une ou deux mini-videos et/ou photos mais j' ai une difficulté "informatique", désolé...