Bonjour... Soleil radieux sur Bordeaux ce matin... Lendemain de fête, c'est sûr ( au Brésil il disent "mañha de Carnaval" je crois...)

Oui, c 'était bien la fête hier soir au "Rocher de Palmer" où pendant une heure et demie, le saxophoniste et ses amis ( Christophe CRAVERO : piano, claviers et violon-alto, Manu GALVIN  : guitares , Stéphane HUCHARD : batterie, Christophe WALLEMME  : contrebasse et guitare-basse et le chanteur-harmoniciste-banjoïste Harrison KENNEDY ) ont littéralement ébloui un public très varié puisque constitué aussi par des enfants des écoles de musique de la communauté de Cenon (ville jouxtant Bordeaux), des mélomanes avertis (ou pas) dont une partie d 'amis personnels que j' avais conviés qui ont été absolument enchantés en découvrant l'univers musical du compositeur-saxophoniste, l' éblouissante interprétation de tous les instrumentistes et les interventions vocales de l' extraordinaire Harrison KENNEDY -légende de la Tamla-Motown, célèbre firme qui lança Stevie Wonder, Marvin Gaye etc...
Eric en composant ces musiques a souhaité un retour aux racines mêmes de cette musique qui a donné le jazz, la soul-music, le rythm'n'blues, le rock, la pop, le funk, voire certaines formes de rap sans doute... Ces racines s 'appellent tout simplement le BLUES, un genre musical inventé par les Noirs d' Amérique du Nord, esclaves ou leurs descendants, et conjugué sous différentes formes qui ont produit des génies musicaux comme Duke Ellington, Miles Davis, Ray Charles ou Stevie Wonder, et d'innombrables créateurs et interprètes inspirés par ces accords souvent simples et mélancoliques, mais pas que, puisqu' en s'enrichissant au fur et à mesure de l' évolution de la transmission des oeuvres et des styles par la radio, les disques, la télévision et naturellement les concerts publics (on dit "live" pour faire branché) -ces derniers étant la meilleure façon d'aborder et d'apprécier cette musique aux contours si vastes- cette musique "primitive et rurale" a évolué en intégrant les avancements des compositeurs contemporains européens, puis américains, les gammes orientales, indiennes, africaines et leurs rythmes séculaires, et le BLUES est ainsi devenu un terme générique auquel tout musicien contemporain fera généralement allusion ou hommage dans son art... Pour mémoire citons quelques exemples de musiciens populaires qui ont "bu à la source du blues" : Louis Armstrong, Sydney Béchet, John Coltrane, Count Basie, Ella Fitzgerald, Bessie Smith, Nat King Cole, James Brown, Elvis Presley, John Mayall, Eric Clapton, Jimi Hendrix, et même...mais oui "notre" Johnny national (souvenez-vous "toute la musique que j'aime elle vient du BLUES !), mais aussi Nougaro, Jonas,et, naturellement, Eric Séva, initié tout enfant par son père, musicien réputé originaire de Seine et Marne, à l' origine de la vocation de son fils aîné et de son frère cadet Stéphane , chanteur et joueur de "wash-board" l' instrument typique de percussion de la Nouvelle-Orléans , construit à partir d'une planche à laver métallique !
Ainsi ce retour aux sources, entourés de musiciens spécialistes de ces musiques ( Manu Galvin est -entre autres- le guitariste fétiche de l' harmoniciste Jean-Jacques Milteau, les autres musiciens ont de longues carrières d' accompagnateurs de "stars" diverses et des participations à nombre de formations du trio jazz au big band, tous sont rompus à l' exercice de ces musiques qui nous vont droit au coeur, au corps et à l' âme, sans besoin d'une initiation particulière)... Eric , qui a débuté encore presqu'enfant sur les scènes des bals, avant de passer par l' Ecole Normale de Musique où il appris à dompter les arabesques de Jacques Ibert ou de Glazounov, pour intégrer diverses phalanges accompagnant soit des shows télévisés, soit des artistes aussi divers que Michel Sardou (!), Chris Rea (magnifique bluesman britannique), puis en devenant soliste à l' Orchestre National de Jazz, a continué à enregistrer des albums auprès d 'excellents musiciens comme Bernard Paganotti (ex-membre de "Magma",  longtemps compagnon de route et de scène de Francis Cabrel) et un grand nombre d'autres, a présenté ses propres oeuvres il y a environ une douzaine d'années - Trois albums , très originaux à chaque fois , ont connu un franc succès - Puis il a rejoint il y a deux ans la troupe de la chanteuse "ZAZ" faisant ainsi une tournée européenne puis mondiale qui lui a permis de revisiter des pays où il s'était déjà produit comme Argentine, Brésil, Chili, U.S.A. etc... On peut le voir filmé dans le métro avec la joyeuse troupe pour le clip de "PARIS SERA TOUJOURS PARIS https://www.youtube.com/watch?v=tmiI98EG1Fo

L ' artiste qui a choisi le Lot-et-Garonne pour y vivre en famille et composer ses musiques en toute quiétude, continue, entre deux créations, à se produire en comapgnie de ses fidèles amis comme Kahil Chahine, guitariste compositeur de musiques de film à succès, qui s 'est produit il y a deux ans au festival "Jazz et Garonne" dont Eric est le directeur artistique. Vous trouverez de nombreuses informations sur ses activités sur sa page FaceBook et son site www.ericseva.com

ci-après, une photo d 'Eric et moi dans ma boutique "QUINTETTE MUSIQUE II" en compagnie d'un ami et de son fils...

Numérisation_20170114 (2)