Bonsoir, chers ami(e)s !

En ce jour de Saint-Jean , synonyme de tant de belles soirées de notre jeunesse (souvenirs de nos chers feux de St Jean , de ces débuts d' étés implacables de nos belles régions natales, bien loin désormais, symbole d'une année scolaire qui se terminait et de vacances prometteuses de jeux, de soleil, de grand air, d' amitiés ou d'amourettes parfois éphémères, mais souvent durables aussi) je tiens à vous souhaiter tout simplement une bonne fête et de beaux jours, mois, années encore à venir...

Beaucoup d'entre nous approchent ou ont entamé même la "huitième dizaine"... 

D 'autres se sont éloignés, désormais quasiment injoignables -même par les "réseaux sociaux", le "net" et même le téléphone depuis que les numéros de lignes "filaires" se raréfient sur des annuaires de plus en plus virtuels... Et beaucoup hélas nous ont définitivement quitté !

Mais heureusement, j'ai bien d'autres raisons d 'aimer la Saint-Jean !

Et d'abord, parce que JEAN est le prénom de mon parrain et oncle bien-aimé, qui fut vraiment comme un deuxième père pour moi, un ange gardien, un précepteur, un guide...

Et puis, il y eut des cousins, des copains, des amis...

C 'est à vous, mes chers Jean, mais aussi Jean-Charles, Jean-Claude, Jean-Marc, Jean-Michel, Jean-Pierre, Jean-Philippe, Jean-Yves, et aussi Jeanine, Marie-Jeanne, et les Juan, Joao, John, Giovanni, Johan, et à tous les autres, que j' envoie ce message d' amitié et d' espoir !

La température bordelaise a baissé de dix degrés -on respire- Demain, direction la Dordogne (Lascaux) avec notre club de randonnée-  L ' été promet d' être agréable...
Le chat ronronne encore et la guitare émet des sons cristallins... Ma petite-fille est passée sur la scène du "Rocher de Palmer" avec son école de musique cet après-midi et son petit frère Rafaël a dormi comme un ange qu' il est -que dis-je ? un arch'ange !!!

Belle nuit de St-Jean !

Richard