Il y a quarante ans, l' immense Jacques BREL nous quittait...Il laisse un héritage musical magnifique... Contrairement aux trois autres immenses poètes-chanteurs qui formeraient le "groupe des quatre chanteurs mythique de la chanson française à savoir Brassens-Ferrat-Ferré, il a été connu internationalement grâce aux magnifiques adaptations de Mort Schumann et aux versions chantées par nombre d' artistes américains et anglais... Et en cela il se rapproche d'un autre immense créateur que nous venons de perdre, l' incroyable Aznavour... Incroyable par sa carrière exceptionnellement longue, malgré un démarrage laborieux...Premier vrai succès à 36 ans... Mais là, on assiste à un phénomène vraiment incroyable : Aznavour est chanté non seulement dans nombre de langues par de nouveaux interprètes(et là, écoutez par exemple "La Mamma" revue et corrigée par Ray Charles) mais lui-même se produit dans des dizaines de pays en quatre langues, et cela jusqu'à la veille de sa mort ! Qui peut en dire autant ??? - N'oublions pas non plus Bécaud, dont on n' a plus parlé depuis sa disparition... Chanté dans de nombreux pays, repris avec succès par des stars comme Presley ou les Everly Brothers et sans doute par bien d'autres, ces deux artistes sont infiniment plus célèbres que les quatre "mousquetaires" de la "chanson poétique, intellectuelle et porteuse de message" pré-cités, que nous aimons tous je crois... Et nombre de messages contenus dans l'oeuvre d ' Aznavour valent bien les déclarations notamment de Ferré et Ferrat, grands pourfendeurs de l'injustice, mais aussi parfois peut-être trop porteurs d'étiquettes comme "anar" , "communiste" et autres épithètes plus ou moins tendancieuses ! Charles Aznavour "n' a rien oublié" dans ses oeuvres : Le couple qui se déchire (tu t'laisses aller), les amours de jeunesse (le Palais de nos Chimères, Trousse-Chemise), l' amour impossible (Mourir d' Aimer), les retrouvailles (Non je n'ai rien oublié), la mort (La Mamma), l' espoir d'une vie meilleure (emmenez-moi), l' immigration (L' émigré), le mal de vivre sa "différence" (Comme ils disent), la peur de vieillir (Qui), les regrets (Hier Encore), les artistes (Les Comédiens), la nostalgie d'autrefois (La Bohème)...
Avouons-le nous , Aznavour , c'est , de "A" à "Z" un témoin de nos vies,un exemple de ténacité, de travail, de talent, d'ouverture au monde...Et de surcroît, un excellent comédien de cinéma et de télé...Il mériterait d' être cité comme "le cinquième élément" de la chanson française...Respect et chapeau -que dis-je "Feutre Taupé" pour Monsieur Aznavourian...!

PHOT DISQUE AZNAVOUR PIERRE