Bonjour à toutes et tous...

Un drame vient d'endeuiller plusieurs familles de l' Aude...

Quoi de mieux pour "survivre" à ces faits horribles que de faire confiance à l' Art et à la Musique ? 

Justement la région bordelaise offrait un cocktail musical particulièrement riche ces derniers jours, jugez-en :

Jeudi soir à l' Auditorium, concert du pianiste Adam Laloum (lauréat des "Victoires de la Musique Classique") dans le 2e concerto de Brahms (mon compositeur classique préféré) -
En première partie une très belle oeuvre de Paul Hindemith : Symphonie "Mathis le Peintre"
Très beau concert avec l' O.N.B.A. ( Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine) - j'ai pu apprécier les excellentes parties solistes du clarinettiste (et ami) Richard Rimbert et du flûtiste Jacques Libouban (désormais professeur de ma petite-fille !), mais aussi tous les excellents intervenants, hautbois, piccolo, cors , cuivres, cordes, percussions etc...
La veille, Adam Laloum avait présidé une conférence sur ce fameux concerto, dans les salons du Grand-Théâtre, à laquelle j' ai assisté - J'ai ainsi mieux connu à la fois le pianiste et l' oeuvre présentée. Seule petite remarque, la musique que l'on nous diffusait dans l' attente du début de la conférence n' était pas du Brahms, mais...un extrait du concerto pour clarinette de Mozart (K 411) - On aurait pu choisir un mouvement du trio ou du quintette de Brahms... Bon, Mozart met tout le monde d' accord, soit...
Le lendemain du concert, France Musique avait installé ses studios dans la "Cité du Vin" récemment inaugurée - J'ai donc eu le privilège d'assister en direct à l' émission "Carrefour de Lodéon" en présence du jovial et immense connaisseur Frédéric Lodéon, émission de deux heures avec divers petits concerts "vivants" dont notammment un impressionnant duo de "marimbas" par deux des percussionnistes de l' O.N.B.A.
Puis ce fut "OPEN JAZZ" d' Alex Duthil, en présence de l' oenologue Thomas Duroux et de Dominique Renard président du Saint-Emilion Jazz Festival- L 'émission était fort justement liée à l' exposition "Le Vin et la Musique" actuellment en cours et donc Alex Duthil a choisi diverses versions de "The Day of Wine and Roses" pour thème.

Puis aujourd'hui, changement de lieu et de style ... La jolie petite ville de Saint-Médard-en Jalles accueillait pour la septième annnée le festival "Cordes Sensibles" dédié à la guitare - expositions, concerts et master-classes se sont succédés et ce soir le grand concert avec Jean-Félix Lalanne et Eric Gombard, maîtres incontestés du "finger-picking", mais aussi le duo "classique" THEMIS, le groupe folk-blues "BEAUTY AND THE BEAST", les élèves des classes de guitare du secteur...

PHOT LALANNE GOMBART

Eric Gombard et Jean-Felix Lalanne interprétant "Train, train" à deux sur une guitare "Maurice Dupont" !
A noter la présence d' exposants :
les luthiers :
Maurice DUPONT (guitares classiques, acoustiques, jazz" manouche" , électriques... établi à Cognac (Charente)-
Hans KOCHERSCHEIDT -guitares "jazz manouche" type "Maccaferri" établi à Lacanau (Gironde)-(hans.kocherscheidt@aliceadsl.fr)
Philippe CATTIAUX : guitares acoustiques, jazz, "vihuela" (baroque) - à noter : une excellente et très séduisante guitare "de voyage"                électro-acoustique particulièrement sonore sans amplification (www.philippe-cattiaux.com)- établi à Bergerac (Dordogne)
Thomas LAUGE : guitares de concert classiques et flamencas - établi à Lugon (Gironde)

Dans la salle d'exposition, j' ai pu croiser de nombreux passionnés et également des professeurset artistes présents, en particulier Jean-Félix Lalanne et Eric Gombart, intéressés, tout comme les luthiers, par ma "merveilleuse" et ultra-rare guitare "de dame" du luthier espagnol (Valence) SALAVADOR IBANEZ, à l' origine des guitares IBANEZ connues dans le monde entier -La mienne serait de 1920 selon l' avis d'un luthier parisien consulté en 2008 - 

AU cours d ela master-classe, nous avons pu poser plusieurs questions aux artistes que je remercie ici pour leurs explications musicales, techniques voire "historiques" (évocations du regretté Marcel Dadi, anecdotes sur d'autres guitaristes etc...)

Félicitations et remerciements aux organisateurs de cette manifestation, à laquelle je ne manquerai pas de retourner l'an prochain si je suis disponible. !